Conseils pour bien choisir sa mutuelle dentaire

En soins dentaires, la partie prise en charge par la sécurité sociale peut être complétée par la garantie étendue des bourses dentaires. Pour faire le bon choix, vous devez estimer au plus juste vos besoins actuels et futurs.

La souscription d’une complémentaire avec de bonnes garanties dentaires

Les soins dentaires constituent le principal poste de dépenses de santé des assurés. Ces dépenses sont partiellement remboursées par l’assurance maladie, mais elles ne suffisent pas. En effet, pour certaines procédures, l’assiette de remboursement de la sécurité sociale est très inférieure aux honoraires réels facturés par les professionnels de santé. C’est le cas de la pose gratuite de prothèses dentaires (couronnes dentaires, bridges dentaires, etc.). D’autres actes, comme l’orthodontie de l’adulte ou certaines chirurgies d’implants dentaires, ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie (comportements hors terme).

Afin d’augmenter votre couverture et de réduire vos dépenses personnelles, il peut être judicieux de souscrire une assurance maladie, qui offre des garanties améliorées pour les soins dentaires. C’est ce qu’on appelle un supplément dentaire (ou entraide dentaire). Ce type de contrat permet notamment de dédommager les dépenses excessives et les comportements hors terme.

Pour plus d’informations sur la mutuelle dentaire, visitez notre site.

Astuces pour bien choisir une complémentaire dentaire

De nombreux organismes proposent des contrats dont la couverture dépend plus ou moins de la formule d’abonnement.

Mais attention : plus la prise en charge de votre supplément dentaire est importante, plus le coût que vous aurez à payer sera élevé. Par conséquent, afin de bénéficier de la meilleure couverture possible, le plus important est de bien évaluer vos besoins.

Les questions à vous poser avant de souscrire

Le choix de votre garantie dentaire dépendra dans un premier temps de votre état de santé, notamment :

Votre âge : Par conséquent, la pose de prothèses dentaires et d’implants est un traitement courant pour les personnes âgées, mais le budget peut être lourd ;

Vos antécédents de santé dentaire ;

Vos besoins futurs : Par exemple, des interventions orthodontiques peuvent être envisagées.

Vous devez également déterminer le coût correspondant aux soins prévus pour estimer le coût que votre supplément doit couvrir. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste. Pour les prothèses dentaires et l’orthodontie, ce dernier doit vous fournir au préalable des devis détaillés, comprenant le montant de ses dépenses et le remboursement de l’assurance maladie. Cette évaluation vous permettra d’ajuster au maximum vos compléments dentaires à vos besoins.

Pour voir plus d’articles, visitez nos blogs.