La fourmi moissonneuse Messor barbarus : le guide pour débutant

Simple loisir ou curiosité pour mieux comprendre l’univers des fourmis, son élevage joue un rôle important dans l’écosystème. À la question du pourquoi élever des fourmis Messor barbarus, on peut répondre qu’il s’agit d’un animal intelligent qui orchestre tout un processus d’organisation de travail dans sa colonie. Idéal à observer et plaisant à contempler.

Messor barbarus, l’espèce idéale pour débuter

Particulièrement costaud, la Messor barbarus est faite pour les débutants. En cas d’erreurs d’élevage, elle reste particulièrement résistante. Dans son étymologie, Messor signifie moisson. Il fait référence au mode d’alimentation de cette espèce qui se nourrit plus particulièrement de graines. Au sein de leur fourmilière, sa colonie va disposer d’un grenier où elle va déposer toutes les graines. Dans la nature, vous devez savoir que les Messors barbarus sont capables d’élaborer des autoroutes à fourmis pouvant aller jusqu’à des dizaines de mètres de long et des centimètres de large.

Des fourmis faciles à nourrir

La Messor barbarus est une espèce de fourmi particulièrement facile à nourrir. Elle est exclusivement granivore, c’est-à-dire qu’elle ne mange essentiellement que des graines. Ce détail va vous permettre de l’élever plus simplement. Toutefois, vous devez veiller à lui fournir une fourmilière adaptée. En effet, comme c’est aussi une espèce qualifiée de foreuse, elle a tendance à creuser le béton cellulaire, tout comme le plâtre et d’autres matériaux encore plus résistants.

De ce fait, vous aurez besoin d’acheter une fourmilière artificielle compatible avec cette colonie de fourmis. Une anti-évasion est également à prévoir. Un élément que vous devez appliquer sur les parois de l’aire de chasse. Pour un achat Messor barbarus réussi, n’hésitez pas à vous référer à une insecterie digne de ce nom. Désormais, vous pouvez trouver plus aisément votre boutique de vente en ligne d’insectes vivants. Là où vous pourrez acheter des fourmis Messor barbarus.

Une colonie de fourmis facile à comprendre

Pour une colonie adulte de Messor barbarus, elle peut compter jusqu’à 80 000 individus. Elle comprend notamment la reine ou la gyne. Elle a la capacité de vivre plus de 20 ans. Sa taille est entre 14 et 16 mm. Les mâles eux mesurent entre 8 et 9 mm. Ils meurent tout juste après l’essaimage qu’ils se soient accouplés ou non. Il y a aussi les ouvrières qui vivent de 3 à 5 ans (caste media et major).

L’essaimage est un phénomène naturel qui se déroule essentiellement durant le mois d’octobre. Une fois que la reine est fécondée par plusieurs mâles, elle perd ses ailes et s’enterre pour passer l’hiver. Ses premiers œufs seront pondus au printemps.

Une espèce originaire du bassin méditerranéen à élever loin de l’humidité

Tout comme l’élevage des autres fourmis, celui de la Messor barbarus requiert des précautions et un savoir-faire. Les acariens sont leurs premiers ennemis. Pour les éviter, il est préférable que sa fourmilière ne soit pas trop humide. D’autres détails sont aussi à veiller. Vous devez être patient pour la fécondation. Il faut savoir héberger la reine. Il est essentiel qu’elle reste dans un endroit tranquille et humide au juste milieu. Dès la sortie de l’hiver, certains œufs peuvent déjà donner lieu à des ouvrières. Tout autant de détails que vous devez faire attention.